C’est suite à l’achat d’une Hyundai Sonata hybride branchable en août 2019 qu’un copropriétaire a approché le syndicat de sa copropriété de 42 unités pour faire installer une borne de recharge. N’ayant pas de stratégie en place pour le complexe, un des membres du conseil d’administration a consulté le site Internet de RVE pour acquérir de l’information sur la recharge pour les véhicules électriques en multi-résidentiel.

Solution de recharge

Ayant des compteurs au même niveau que les espaces de stationnement, la solution d’alimentation à adopter a été celle du contrôleur de charge.

Approche d’installation

Étant donné qu’un seul copropriétaire souhaitait faire installer une borne, l’approche individuelle a été sélectionnée.

Mise en place

Afin d’informer les copropriétaires sur la recharge des véhicules électriques et de mettre en place une politique de recharge, le conseil d’administration a organisé une assemblée générale extraordinaire en septembre. Avec un taux de présence de 82% des détenteurs de quote-part de la copropriété, l’assemblée a pu avoir lieu.

Le conseil d’administration a ouvert l’assemblée en partageant aux copropriétaires l’objectif de la rencontre, c’est-à-dire mettre en place une politique de recharge afin de 1) permettre les installations de bornes de recharge dans le bâtiment et de 2) standardiser les installations. Il a également été spécifié aux copropriétaires présents que la solution retenue n’engendrerait pas de frais pour les copropriétaires qui ne désiraient pas avoir de borne de recharge, mention qui a permis de rassurer l’assemblée.

On a ensuite enchaîné avec les détails concernant la façon dont les bornes seraient alimentées, soit avec un contrôleur de charge pour véhicule électrique. Une fois le fonctionnement du système de gestion d’énergie expliqué, on a donné les détails concernant la facturation de l’électricité, soit que celle-ci serait facturée sur le compte d’électricité de chaque copropriétaire de façon automatique et individuelle. Après avoir vérifié s’il y avait des questions, on a enchaîné en expliquant les deux approches d’installation possible: l’approche individuelle et l’approche globale. Étant donné que l’on voulait que seuls les copropriétaires qui désirent une borne paient des frais, on a mentionné que l’approche individuelle avait été sélectionnée.

Une fois toutes ces informations données et les réponses aux quelques questions fournies, on a demandé aux copropriétaires de se prononcer sur leur position face à l’autorisation de l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques dans le complexe. Résultats: 29 votes pour, 2 votes contre.

Installation

Une fois l’entrepreneur sélectionné, le copropriétaire a pu faire une demande de soumission. Puis, une fois l’approbation du syndicat obtenue, il a pu faire installer son contrôleur de charge et sa borne. Le projet fut complété en octobre.

Les copropriétaires désireux d’avoir une borne de recharge peuvent maintenant facilement en faire installer une en suivant la procédure et les exigences d’installation spécifiées dans la politique de recharge en vigueur.

Détails du projet

Travaux dans la chambre électrique

Installation d’un contrôleur de charge

Travaux dans le garage

Installation de la tuyauterie et du câblage pour alimenter la borne

Travaux dans les espaces de stationnements

Installation d’une borne de recharge FLO G5

Subvention

Le propriétaire a obtenu une subvention de 600$ (350$ pour la borne de recharge et 250$ pour l’installation de celle-ci) grâce au volet « Borne de recharge à domicile » du programme « Roulez Vert » mis en place par le Gouvernement du Québec.

Localisation

Laval, Québec, Canada

Entrepreneur en électricité